Parodontie et maladie parodontale

Les dents sont maintenues en place par trois structures : la gencive, l’os et les ligaments. Ces tissus de soutien travaillent ensemble et forment ce qu’on appelle le parodonte.

Lorsque l’une ou l’autre de ces structures devient malade, votre condition buccale peut subir de graves conséquences.

C’est ici qu’entre en jeu la parodontie, cette sphère de la dentisterie dont l’objectif est d’assurer la santé de votre parodonte.

Gingivite et parodontite

La maladie parodontale est évolutive. La gingivite, qui est l’inflammation de la gencive, en est le premier stade. Cette condition est heureusement bénigne et réversible lorsque des modifications dans les soins à la maison sont effectuées. Elle se manifeste généralement par la mauvaise haleine, l’enflure, la rougeur et la sensibilité des gencives. Un saignement peut aussi survenir lors du brossage et de l’utilisation de la soie.

Elle peut cependant progresser en parodontite lorsqu’elle n’est pas prise en charge assez rapidement. Cette inflammation ciblant la fondation même des dents constitue le deuxième problème buccodentaire en importance chez l’adulte, après la carie. Elle est d’autant plus redoutable, car elle ne cause pas de douleur.

Définir la maladie parodontale

La maladie parodontale est causée par les bactéries qui se logent dans la plaque dentaire et le tartre qui s’accumulent sur les dents ainsi que sous la gencive. En étant agressée par celles-ci de façon prolongée, la gencive démontre plus que les signes d’inflammation qui caractérise la gingivite. Une profondeur anormale de la gencive et une dégradation de l’os visible aux radiographies apparaissent graduellement. Éventuellement, cette dégradation entraîne des abcès, la mobilité, voire la perte des dents affectées.

La cause prédominante de ce problème est une hygiène déficiente. Cependant, d’autres facteurs peuvent aussi y contribuer :

  • Prise de certains médicaments
  • Bouleversement hormonal (grossesse)
  • Bruxisme et grincement de dents
  • Tabagisme
  • Maladie systémique (diabète)
  • Conditions dentaires (dents chevauchées, obturation défectueuse, restauration mal adaptée)

La plaque, ce biofilm persistant

La plaque est ce dépôt blanchâtre qui s’accumule sur les dents et sous le rebord des gencives. Lorsqu’elle n’est pas enlevée quotidiennement, elle se calcifie et se transforme en tartre. Ce dernier est plutôt jaunâtre et si dur qu’il ne peut être retiré que par l’hygiéniste lors d’un nettoyage professionnel.

Mais rappelez-vous, la plaque se renouvelle journalièrement. D’où l’importance de se brosser les dents et de passer la soie tous les jours.

Santé générale et dentition

La santé globale et la dentition sont intimement liées. Par exemple, nous savons que des dents manquantes ou une prothèse instable minent votre capacité à bien mastiquer et à manger les aliments qui vous plaisent. Ces difficultés masticatoires peuvent entraîner des carences nutritionnelles et des troubles digestifs.

De plus, de récentes études prouvent que les bactéries qui se trouvent sous la gencive peuvent aggraver certaines maladies systémiques telles que :

  • Maladie cardiovasculaire
  • Diabète
  • Maladies respiratoires
  • Ostéoporose
  • Cancer
  • Alzheimer
  • Naissance prématurée et bébé de petits poids, chez les femmes enceintes

Pour prévenir les soucis parodontaux, ou pour empêcher qu’ils ne s’aggravent, il est donc primordial d’acquérir de saines habitudes d’hygiène buccodentaire. Celles-ci incluent les examens réguliers et nettoyages professionnels, car ce sont vos meilleurs alliés pour identifier et limiter la progression de cette condition.